Skip to content
Connaître | Reconnaître | Agir Ensemble
Un seul numéro
05 49 01 29 97
accueil@3cites-csc86.org

Karantoura a fait le choix de l’engagement

 

30/01/2019 05:07 | Poitiers | Centre Presse

Investi dans les actions citoyennes de son quartier, Karantoura Souaré veut aller plus loin.

 

Karantoura Souaré n’a de cesse de s’ouvrir sur le monde.

En terminale L au lycée Victor-Hugo à Poitiers, Karantoura Souaré effectue actuellement un stage pratique à la Maison de la Gibauderie, dans le cadre d’une formation expérimentale au Bafa, ouverte aux jeunes de deux maisons de quartiers (*). Né à Poitiers, Karantoura Souaré a vécu et grandi aux Trois-Cités. Il n’habite plus le quartier mais y revient fréquemment « Je suis attaché à ce quartier », explique le jeune homme.

« Quand on a besoin de moi, je suis là »

Karantoura fait partie de ceux qui, très tôt, font le choix de l’engagement, à la fois pour se construire mais aussi pour se rendre utile. A seulement 17 ans, son CV social et solidaire est déjà bien étoffé. « Quand on a besoin de moi, je suis là. » Il a entre autres participé à plusieurs chantiers loisirs, animé un dîner quiz sur l’hygiène alimentaire et contribué à la réalisation d’une vidéo « Premiers pas vers l’emploi ». Mais ce n’est pas tout. Pour la réflexion sur le projet du citypark « Mondela », il était là. Pour les assises de la jeunesse et l’élaboration du nouveau contrat de projet des centres socioculturels des Trois-Cités, il était là, aussi. De plus, il est membre du « réseau jeune » départemental et national.

Mais pourquoi tout ça? « J’ai envie d’être utile dans un quartier qui m’a vu grandir en espérant que tout ce que je fais, servira aux autres et m’ouvrira des portes. » Ce qu’il aimerait, c’est devenir administrateur aux CSC des Trois-Cités. « Cela fait deux ans qu’il me questionne à ce sujet », confirme Nicolas Petitjean, du secteur Jeunes.

En formation Bafa, le jeune homme poursuit sa quête d’ouverture. L’autre mercredi à la Maison de la Gibauderie, il a accompagné des jeunes qui travaillent sur un projet de séjour au ski. « Je suis content pour eux. Moi aussi j’ai dû trouver des alternatives. » Son prochain objectif sera de décrocher, pour l’été, un poste d’animateur, que ce soit en colonie de vacances, en maison de quartier… Mais d’ici là, il y aura le bac. « Après, j’envisage de me tourner vers une faculté de langues pour aller à la rencontre des autres. »

AMAR PIERRE

(*) 13 jeunes des maisons de quartier des 3 Cités et de la Gibauderie, actuellement en stage BAFA expérimental, effectuent leur stage pratique à la M3Q, à la Gibauderie, au Local, à la Blaiserie et au CSC des Trois-Cités.

5 Partages

Laissez un commentaire





Scroll To Top
5 Partages
Partagez
Tweetez